Accessoire bdsm

BDSM

38 des produits

Trier par

Trier par

BDSM


Le BDSM, cette pratique mystérieuse qui éveille bien des curiosités ou qui en effraie certains en raison du flou autour de cette activité.Tout le monde connaît le terme BDSM mais très peu savent réellement ce que cet acronyme veut dire.

BDSM est la contraction de:  

Bondage 
Discipline 
Domination 
Soumission 
Sadisme
Masochisme


    En réalité le BDSM est bien plus que ça, il regroupe également tous les styles de fétichismes, de pratiques sexuelles alternatives et surtout de scénarios parfois non sexuels mais qui ont pour but de mener à l’excitation.

    C’est un monde à part qui souvent, qui fait l’objet de nombreux fantasmes, car il permet d’exprimer ses envies les plus folles sans jugement ni retenue. Le BDSM permet à de nombreuses personnes qui pratiquent de trouver une forme d’épanouissement et de lâcher prise car il peuvent soit jouer un rôle excitant, soit être vraiment eux même et faire ressortir leur vraie nature.

    Le BDSM est une pratique encore taboue mais qui s’est largement démocratisée notamment  grâce à la sortie du livre et du film 50 nuances de Grey où pour la première fois, au cinéma, dans un film pseudo romantique à l’américaine nous avons pu entrevoir ce qu’est la pratique du BDSM. Nous avons pu avoir un aperçu de ses codes, ses accessoires, ses pratiques ,et cela à donné une vision plutôt positive de cet univers qui à réveillé des fantasmes non assouvis chez de nombreuses personnes.

    L’univers BDSM est aussi connu pour l'utilisation de ses nombreux accessoires et costumes.

    Cela peut aller de la plume à caresses jusqu’à des accessoires de torture, evidement la pratique du BDSM et l’usage de ces accessoires doit être encadré et surtout conscenti par tous les partenaires. 

    Il est indispensable de définir un “safe word” entendez “mot sûr” afin d’arrêter l’activité à tout moment et ce pour n'importe quelle raison sans justification. Il est également possible d’utiliser des codes couleurs ou des échelles de chiffres pour évaluer les ressentis, par exemple vert pour dire que tout va bien, orange pour dire que c’est limite pour ne pas aller plus loin et rouge pour dire stop.

    Voyons ça de plus près


    BONDAGE

    Le bondage est une pratique ancienne issue d’un art japonais appelé shibari. Il s’agit d’attacher une personne avec des cordes de manière très esthétique à des fins érotiques, artistiques ou sensorielles.

    Le bondage quant à lui consiste dans sa globalité à attacher son/sa partenaire avec un accessoire tel qu’une corde, un ruban, des menottes, bref tout accessoire pouvant servir de lien.

    Évidemment selon l’accessoire utilisé il est important de se renseigner sur la manière de l’utiliser de sorte à ne pas blesser son/sa partenaire et même prévoir une paire de ciseaux au cas où il serait impossible de défaire des nœuds ou si la personne doit être détachée d’urgence. 

    Il y à 3 zones corporelles qui ne doivent absolument pas être comprimées, le cou, l’aine et les aisselles, ce sont des zones principales où le sang circule pour irriguer le cœur.


    Si les règles de sécurité sont respectées, le bondage est une pratique très excitante autant pour la personne soumise que le/la dominant/e. Le fait d’être contraint/e et privé de certaines capacités physiques entraîne une excitation psychique supérieure. 


    Évidemment instaurer un climat de confiance est obligatoire et respecter le consentement de chacun est la base de toute sexualité épanouie.


    La Discipline

    La discipline consiste à l’utilisation de règles et de punitions à l’égard de la personne soumise. En fonction des limites et du consentement établis en amont, les partenaires s’adonnent à des scénarios de domination et de soumission où des punitions seront infligées en cas de désobéissance, mais il est également possible de donner des récompenses à la personne soumise.

     La punition peut être de la flagellation, de l’humiliation verbale ou physique, de la privation de liberté, l'exécution de corvées etc… La discipline met l’accent sur le contrôle, l’éducation et la correction.  Ces pratiques de punition entrent dans le cadre du sadomasochisme.


    La Domination

    Comme écrit dans le dictionnaire, la domination est l’action d’exercer son autorité. Cette définition s’applique parfaitement dans le BDSM.

    Le/la dominant/e est maître/sse du jeu, impose ses règles et dirige son/sa soumis/e.


    Evidemment toutes les règles sont discutées en amont et un safeword est établi.


    La domination sur le/la soumis/e peut être morale, psychologique et/ou physique. La violence n’est pas une obligation. Il s'agit surtout d’exercer une autorité et de mener le jeu afin que la personne soumise puisse lâcher prise en toute confiance et jouir d’un scénario excitant. 

    Le dominant peut utiliser des accessoires tels que des fouets, des martinets, des cravaches, menottes, sextoys…. Selon les règles établies il peut également infliger des sévices, cela rentre dans le cadre de la discipline sadomasochiste.


    La Soumission

    La pratique de la soumission est une dynamique où une personne soumise accepte volontairement de céder le contrôle à une autre personne dominante.


    La soumission implique un lâcher prise total et une confiance aveugle en son/sa partenaire de jeu. Les pratiques de la soumission sont diverses, allant de contraintes physiques et psychologiques légères à des pratiques plus intenses. 

    Les pratiques peuvent inclure du bondage, de la discipline, de l'humiliation dans un cadre contrôlé. 

    La soumission dans le BDSM n'est pas une abdication de pouvoir, mais plutôt un échange de pouvoir négocié où le soumis a le pouvoir de définir ses limites et d'arrêter les activités à tout moment.

     Il s’agit également pour le/la soumise de lâcher prise sur ses contraintes et obligations du quotidien pour vivre un moment de plaisir hors du temps. 

    Pour le dominant c’est également l’occasion d’exercer un pouvoir qu’il n’a peut être pas l’occasion d'exercer dans sa vie professionnelle ou personnelle et qu’il/elle comble avec la pratique du BDSM. 

     

    Le Sadisme

    Le sadisme est le fait d’éprouver du plaisir à infliger des souffrances physiques ou psychologiques à une personne masochiste. Le sadique et le masochiste définissent ensemble les limites à ne pas franchir ainsi que les règles du jeu pour la sécurité de chacun.

    Les pratiques sont diverses et variées allant de la taquinerie à l'humiliation ou la douleur physique intense incluant des instruments.

     

    Le Masochisme

    La pratique du masochisme se caractérise par la recherche de plaisir à travers l'expérience de la douleur ou de l'humiliation.

     Les masochistes trouvent satisfaction et excitation dans les sensations physiques intenses ou dans les scénarios psychologiques qui impliquent une certaine forme de souffrance consensuelle. 

    Les pratiques masochistes varient, allant de la légère douleur, comme les pincements ou les morsures, à des pratiques plus intenses telles que le fouettement, la cire chaude, ou d'autres formes de contraintes physiques. 


    L'humiliation psychologique peut également faire partie des pratiques masochistes, offrant une expérience émotionnelle profonde et intense.

    Il est important de souligner que le masochisme, dans le contexte du BDSM, repose sur la notion de plaisir partagé et de respect mutuel. Les pratiques sont toujours réalisées de manière sécuritaire, saine et consensuelle, avec un safeword et des limites clairement établis. Le masochisme, loin d'être une simple recherche de douleur, est une exploration profonde des limites personnelles, de la confiance et de l'intimité entre partenaires.

     

    Quelques accessoires pour débuter Menottes: Qu’elles soient en métal, cuir, fourrure ou satin, elles sont un accessoire idéal pour commencer